samedi 7 août 2010

Rencontre du mois d'aout au Chambon

Qui a dit que l'AACC prenait des vacances ? Des mauvaises langues sans doute, car les réunions continuent malgré un mois d'aout plutôt destiné au farniente.

Bon : on ne peut pas vraiment dire qu'on ai bossé dur, mais c'est avec cette désormais habituelle complicité que nous nous sommes retrouvés ce samedi chez Claudine Cheynel (encore une ancienne) pour casser la croûte ensemble, tout en ayant invité quelques "actuels". Diverses classes étaient représentées de Gérard Bollon à Coralie Debard (2003/2007) en passant par Thierry Maous et Samuel Debard (65 /69).


Reunion_anciens.jpg

C'est avec une fois de plus le plaisir de se retrouver et d'échanger que nous avons pu refaire le monde et parler des projets qui nous sont si chers. Nous sommes toujours présents, et prêt comme toujours à aider le Collège.

Sam Debard

Le Collège au marché

Le "rendez vous du samedi" s'installe... (voir précédent)

Ce samedi 7 aout, le marché faisait cette fois-ci "salle comble". Sans aucun doute le plus important marché de l'année en nombre d'exposants et de visiteurs.

C'était l'occasion pour nous de pouvoir une fois encore, présenter le Collège dans sa version 2010/2011, et parler de son renouveau. Des gens du plateau attentif, mais également des familles de vacanciers très intéressés par nos explications. Cette fois encore des visites impromptues, Daniel Parker, fils de monsieur Parker prof de maths qui envers et contre tous m'a permis d'avoir mon bac, Véronique Belin prof et membre du CA de l'AUCC, jusqu'à Antoine Cathala, seul membre du bureau de l'AACC encore présent sur le plateau et qui nous a rendu une visite, en oubliant la bouteille de champagne. Notre chère Germaine est venu souffler un peu en faisant une petite halte sur notre stand.

La visite la plus sympa fut sans nulle doute celle des élèves du cours de vac , encadrés par Kelly et Astrit les deux responsables de l'internat. Encore une matinée de dialogue avec les familles, et sans nulle doute une façon différente de parler positivement du Collège.

Sam Debard