sam_debard.jpgPlusieurs anciens parmi vous m’ont souvent posé la question : "Mais qu’est ce que tu fais à l’APECC ?"

Bien évidemment, nul n'ignore j'espère que je ne suis pas seulement un ancien élève de ce Collège mais aussi que j'ai tenu à y envoyer nombre de mes enfants. Coralie et Sacha y ont déjà vécu une passionnante scolarité, Lara en bénéficie aujourd'hui et Paschka a bien hâte d'y être ! Ce n'est donc pas seulement en tant qu'ancien soucieux que perdure le Collège émérite de sa jeunesse que je suis attentif à son devenir; mais aussi en tant que parent d'élèves très impliqué, que je suis au jour le jour son activité présente.

C’est en mai que le directeur Fabien Larroque me prit à part pour me demander de « reprendre l’APE ». Il semble qu’il y avait à cette époque une espèce « d’incompatibilité d’humeur » entre la présidente de l’époque et lui même, incompatibilité dont il ne m’appartient pas de juger les raisons ici même.
Il semble toutefois, que malgré l’excellent boulot de Yanni Hadjidakis, alors délégué de l’APE auprès de l’AUCC, malgré une excellente organisation des conseils de classes de la part de Geneviève Descours, qui portait ce poste sur ses épaules depuis pas mal d’années, on ressentait bien une sorte d’essoufflement ; et en bref l’APE avait besoin d’un sang nouveau.
Qu’il me soit ici permis de remercier les équipes qui ont précédé l’APECC dans les années passées, et notamment Françoise Bidegaray que nous avons pu conserver dans l'équipe avec grand bonheur.

Donc en juillet, le 5 pour être précis, je pris un premier contact avec Geneviève qui m’informa par retour de sa décision de démissionner de son poste, n’ayant de fait plus d’enfant au Collège à la rentrée 2009. Les statuts stipulant qu’un membre de l’APE pouvant en cas de défection du bureau, former un bureau transitoire, et comme le bureau dans son ensemble démissionnait (présidente, vice président secrétaire et trésorier), de même que notre cher Yanni qui fut tout heureux de m’annoncer que sa fille venait d’avoir son bac et que de ce fait il était automatiquement « en dehors du coup ».
Il décidait alors de rester au CA de l’AUCC (où il representait depuis quelque temps l'APE) comme administrateur provisoire, coopté selon la désormais tradition, et serait à n’en pas douter, élu définitivement à l’AG de février 2010.

Ce furent deux mois d’été sans vacances, afin d’organiser, avec l’accord du président de l’AACC qui me déchargeait de mes fonctions de vice président durant le temps dont j’avais besoin, la mise en place de cette nouvelle structure.
J’eu du reste la chance, à cette époque, de pouvoir rencontrer Michael Iskedjian et savoir que je pouvais compter sur lui.
Il allait être d’un grand secours on le verra plus loin.
Je pus mettre en place un bureau provisoire et surtout avoir une secrétaire ultra performante en la personne de Valeria Sciavone et une trésorière dynamique avec Catherine Asgedom. Ces deux mamans avaient déjà été « repérées » par les anciens au travers de leurs enfants, car comme chacun sait « chien fait pas chat » et Simon comme Chiara nous avaient prouvé leur compétence et leur dynamisme lors du 70ème.
D’autres personnes vinrent se joindre au groupe, comme Antoinette Borde, qui tout naturellement put déjà établir des relations avec le corps enseignant.
Les quelques petits travaux réalisés durant cette période ou je me suis consacré à l’APECC furent les suivants :

  • Refonte et première réécriture des statuts qui dataient de 1965…(qui seront finalisés par Françoise Bidegaray)
  • Changement de nom pour coller au plus près des autres associations
  • Création de l’en tête
  • Prise de contact et rencontre avec l’APEL (présidente du 43).
  • Mise en place de l’AG de septembre en collaboration avec Valeria
  • Communication avec Valeria pour un contact avec Emelyne Routier et son site des anciens.
  • Communication avec les amis américains (Kirk Briggs m’avait fait savoir lors du camp d’été du mois de juillet qu’il souhaitait que je le mette personnellement au courant de ce qui se passait pour l’APE).
  • Longs échanges avec Nelly Trocmé pour ébaucher l’idée d’une plaquette publicitaire en anglais.
  • Présentation de l’APE aux parents d’élèves lors de la journée de rentrée
  • Mise en place de la journée de rentrée des internes
  • Organisation du concert du Bourbon Street salle François Lods
  • Mise en place/organisation des CC de mi trimestre
  • Envois des fiches de conseils de classes et gestion .
  • Création d’un diaporama de présentation du CC
  • Création et rédaction de la lettre de l’APECC
  • Adressage de la lettre APECC à tous les parents (après des discussions sans fins avec la direction pour savoir qui pouvait faire quoi, finalement c’est moi qui ai adressé les lettres).
  • Écriture du discours de présentation du président.
  • Création des Karaoke au nom de l’APECC.
  • Début de collection de fonds auprès notamment des anciens afin d’aider le lancement de l’APE (vous en savez quelque chose…)
  • Articles dans la presse locale.
  • Affichage, flyers et mailing pour l’AG
  • Ramassage du courrier, porter les chèques en banque, mise en conformité le compte bancaire.

Bref de quoi s’occuper et je tiens à remercier Laurent Pasteur qui ma laissé vraiment le champs libre durant cette période.
Puis arriva le mois de septembre, et la rentrée des classes. Nous avons décidé d’organiser l’AG à cette date , en effet les parents d’élèves seraient automatiquement présents sur le campus.
Quelle devait être ma position lors de cette AG ? Rester président pour continuer d’insuffler à cette association ma dynamique positive ? Oui mais quid de l’AACC ? Or Laurent me fit savoir de façon assez ferme qu’il avait à nouveau besoin de moi désormais .
Et je dois dire que c’est la que la chance intervint . En effet, parmi les parents d’élèves il y avait un personnage, qui était très discret, mais que je savais être un homme de grande valeur : Christophe Geoffroy. Je suggérai donc au CA, alors qu’à l’unanimité ils voulaient que je reste président, d’élire à ma place Christophe, car je ne pourrais pas être au four et au moulin. Christophe ne souhaitais pas vraiment ce poste tant il est occupé professionnellement. Mais les arguments de Michael eurent raison de ses hésitations et en cela il m’a beaucoup aidé ; et c’est un bureau tout neuf et prêt à foncer qui désormais règle la vie de l’APECC.
Je ne vais pas vous les présenter à nouveau, cela a été déjà fait antérieurement. Sachez enfin que pour leur laisser le champs libre après l’impulsion importante que j’ai donné à cette association, j’ai souhaité me retirer du poste de secrétaire général, car c’était vraiment au dessus de mes forces (merci de ne pas oublier qu’il a 5 années j’étais entre la vie et la mort…), et il était souhaitable pour tous, pour la bonne marche de nos institutions, de ne pas confondre mes fonctions entre AACC et APECC.

Voici ainsi brièvement contée la petite histoire du redémarrage de l’APECC 2009 2010. Cette équipe j’en suis certain va faire un bon boulot, et va contribuer à n’en pas douter au redressement du collège. Il peuvent d'ailleurs toujours compter sur moi ! Parent d'élève je suis, parent d'élève je serais encore plusieurs années. Et si j'ai quitté le bureau,  je demeure au Conseil d'administration et y demeurerais à son service aussi longtemps que les parents de l'association le souhaiteront.

Samuel Debard