au Chambon-sur-Lignon les 10 et 11 avril 2010 

Enfants cachés d'hier, enfants menacés d'expulsion aujourd'hui: quels adultes pour demain ?

Deux jours de rencontres et de débats placés sous le signe de l'enfance

Pendant la seconde guerre mondiale, à l’appel des pasteurs, dont au premier chef les fondateurs du Collège Cévenol, André Trocmé et Edouard Theis, des centaines de réfugiés, souvent juifs, furent cachés dans des fermes du plateau Vivarais-Lignon, au nord des Cévennes. La plupart échappèrent à la déportation. La Cimade ouvre au Chambon-sur-Lignon, en juin 1942, une maison, le Coteau Fleuri, pour accueillir des personnes sortant des camps d’internements, en prévision d’un passage clandestin vers la Suisse.


Aujourd’hui, La Cimade défend les droits des migrants. Pour son 70e anniversaire, l’association vous invite à faire une escale au Chambon-sur-Lignon, pour deux journées sous le signe de l’enfance, le 10 et 11 avril 2010. Non pas pour comparer les deux époques. Mais pour mettre en perspective les destins d’enfants qui, à deux moments d’histoire différents, ont à subir le rejet de la société dans laquelle ils ont grandi. Réfléchir à l’histoire des enfants cachés durant la seconde guerre mondiale nous invite à nous questionner sur les réalités actuelles vécues par les enfants expulsables. Quels adultes vont–ils devenir ? Et quelle société s’apprête t-on à construire ? Quand certains enfants se voient marqués du sceau de l’indésirable, n’est-ce pas notre propre humanité qui est en danger ?

Programme (pour le détail du programme voir le documenta annexé à ce billet)

SAMEDI 10 AVRIL 2010

10H-10H30 : Cercle de Silence

11H30 : Accueil par Patrick Peugeot, président de la CIMADE

12H : Buffet

14H-17H : Enfants cachés d'hier,enfants expulsés d'aujourd'hui, quels adultes pour demain ? Table Ronde animée par Marie Barbier, journaliste au quotidien l’Humanité. Avec Marion Feldman, maître de conférences en psychologie à l’université Paris-Descartes, Marianne Mermet Bouvier, de l’association Plateau Asile Solidarité et Claude Charbonnier, représentant du Défenseur des enfants pour la Drôme, l’Ardèche et l’Isère.

17H30-19H : Pour un instant de liberté. Un film qui nous invite à ouvrir les yeux pour ressentir la peur, l’extrême pudeur et la profonde humanité des simples aspirants à la liberté.

20H : Repas-Débat. Prises de paroles de témoins de l’histoire du Chambon-sur-Lignon et de militants associatifs.

DIMANCHE 11 AVRIL 2010

Matinée : programme en cours d’élaboration

14H : Une visite pour mémoire : Le Chambon, comme les autres villages du plateau du Vivarais–Lignon a une forte tradition de refuge : nombreuses sont les pierres qui cachent une histoire d’accueil. Gérard Bollon, historien et chambonnais, guidera un parcours pour mieux comprendre cette histoire.


Inscription pour le dîner et la visite demandée avant le 2 avril : chambon70ans@lacimade.org

Il vous est proposé de loger pendant ces deux jours au Chambon-sur-Lignon.

Merci pour cela de contacter l’Office du Tourisme, partenaire de l’événement : 04 71 59 71 56, lechambonsurlignon@ot-hautlignon.com, www.ot-hautlignon.com.

Retrouvez toutes les informations pratiques sur http://70ans.lacimade.org/ (pages événements)