Un moyen simple d’apporter une trésorerie immédiate au Collège sans prendre de risques inconsidérés : porter une partie des biens en SCI selon des modalités bien définies.

Contexte :

L’AACC souhaite aider le Collège Cévenol à se procurer de la trésorerie à court terme en rendant liquide une partie de son patrimoine immobilier sans prendre le risque de s’en dessaisir définitivement. Pour un montant de l’ordre de 100 à 200000 €.


Le Collège Cévenol possède encore quelques bâtiments dont il n’a pas l’usage aujourd’hui. La maison Jim Bean et certaines baraques, par exemple. Sans dessaisir serait tentant pour trouver des liquidités mais gravement irréversible eu égard à l’intégrité du campus et au pari que chacun veut encore faire sur un retour au développement de son activité et donc de ses besoins d’espaces et de locaux.

Solution possible :

L’idée serait simple. Il s’agirait de constituer une sorte de portage, de réméré, mais structuré sous forme de SCI afin de réunir aisément des contributeurs dispersés.


Le réméré c’est en fait le droit pour le vendeur de racheter à tout moment (délai de cinq ans maximum) le bien vendu moyennant la restitution du prix principal, le remboursement des frais de vente, des coûts d’entretien, de réparation, ainsi que des travaux ayant augmenté la valeur du bien. Une solution parfaitement adapté au contexte : garantir une absence de risque pour les « acquéreurs », garantit la récupération du bien sans surcout pour le « vendeur ».

Cette SCI s’engagerait donc statutairement à le revendre dans de telles conditions au Collège si celui le souhaite et au moment de son choix. Les associés de la SCI s’engageraient aussi à immobiliser leur capital sur une certaine durée. Le prix de cession serait défini de telle sorte qu’en cas d’impossibilité pour le Collège de retrouver une situation financière saine les associés n’aient pas prix de risque. En clair, que si l’avenir du Collège devait être compromis il soit certain de récupérer leur placement initial.


L’AACC, sans investir directement dans la SCI, ce n’est pas son rôle, pourrait accepter d’en être gestionnaire. Si l'on retenait l'hypothèse de la maison Jim Bean, elle pourrait après rénovation, faire d’un tel bien une maison d’hôte accueillant des personnes en visite au Collège et préférant loger ici plutôt qu’a l’Hôtel (proximité, ambiance, confort, autonomie, prix) ou diverses activités. Notamment :

- logement d’administrateurs ou bénévoles de l’AUCC et autres associations liées au Collège en mission pour le Collège.

- invités et partenariats en relation avec le Collège (Intervenants, professeurs extérieurs, etc…)

- siège de l’AACC (courrier, bureau, petites réunions, entreposage du matériel)

- possibilités d’y accueillir d’autres sièges sociaux ou délégation permanente : Parents d’élèves, Amis Américains, etc…

- en faire aussi un conservatoire de certains documents ou objets historiques du collège, etc..

Bien sur, tout ceci doit être estimé, statué, convenu, acté, etc… mais l’idée est lancée. Une fiche projet a été établie et proposé au CA de l’AUCC. Une estimation notariale est en cours. Il nous faut aussi estimer les couts de travaux de réhabilitation. Et les frais afférents. Ainsi qu’un petit budget d’exploitation pour s’assurer que les frais courant seraient bien couverts par les recettes (participation aux nuitées notamment). Une campagne d’information serait bien sur lancé (elle commence là, d’ailleurs !). Toute personne physique ou morale intéressée par l’avenir du Collège Cévenol (anciens élèves, enseignants et personnels, amis américains et autres), pourrait souscrire à ce fond ayant pour objet l’achat et la gestion d’un bâtiment d’habitation à usage de maison d’hôtes. Le cadre de l’opération (réméré, objet, finalité, etc.) sera défini dans les statuts et limitera de fait la liberté des sociétaires de s’orienter différemment. Certains se sont déjà manifestés positivement pour soutenir une telle initiative dans le cadre de quelques échanges directs. C’est d’ailleurs comme cela qu’a surgit l’idée. Les parts pourrait être de 1000 € environ.

Et vous, vous en pensez quoi ?

Le débat n’est pas lancé par mail privé mais directement sur le blog, merci d'y apporter vos contributions en toute transparence.