C'est ce samedi 21 aout 2010 que nous avons à nouveau* placé notre petit stand de l'AACC [Association des Anciens du Collège Cévenol] sur le grand marché estival et populaire du Chambon-sur-Lignon.

Dès potron-minet (miaou) nous avons décollé de Chaniaux avec, cette fois ci*, une main d'œuvre qualifiée en la personne de Sacha (un vrai jeune ancien) et de Pashka (un vrai futur ancien). Comme d'habitude les rencontres furent multiples et fort riches. Elles donnèrent encore l'occasion de présenter le renouveau du Collège. L'occasion de dire et redire aux chalands comme il fut bon et comme il l'est toujours d'avoir été ou d'aller encore suivre sa scolarité dans ce lieu si particulier qu'est le Collège Cévenol ! Le temps était au beau fixe. Le reste aussi.

C'est vers 10heures que nous avons eu le grand plaisir d'accueillir sur notre stand Philippe Bauwens**. Si ce nom ne vous dit actuellement rien, sachez pourtant que vous allez en entendre parler. Et notamment en bien sur ce blog,  j'en suis persuadé. En effet, à 61 ans, doté d'une maturité et d'une expérience de bon aloi, Philippe s'est emparé d'un challenge de taille : prendre la direction du Collège. Et c'est ainsi qu'il est déjà à pied d'œuvre pour préparer la rentrée et prendre en douceur et assurance le relais de son prédécesseur. Il est réjouissant que l'une de ses premières attention ait été d'aller à la rencontre des chambonnais et, bien sur, des initiatives d'anciens. C'est donc bien en tant que vice-président de l'AACC que j'ai pu lui confirmer le soutien que toute l'association, et toute son équipe dirigeante très unie autour Laurent Pasteur, souhaitait lui apporter. J'ai rencontré un homme bien dans sa peau, expérimenté, un homme de dialogue et avec qui, à n'en pas douter, nous pourront construire. Il appelle de ses vœux cette étroite collaboration. Albert Munoz, l'un des nouveaux administrateurs de l'AUCC [Association Unifiée du Collège Cévenol], nous a vite rejoint pour continuer ces échanges riches ce qui, à vrai dire (car je ne saurais taire en moi le souvenir de bien des désappointements passés) nous changent singulièrement des atermoiements, pour ne pas dire pire, de l'équipe précédente.

Une petite demi heure après c'est au tour de Claude Le Vu, président de l'AUCC et donc du Collège, de nous rejoindre. Claude avec qui j'ai également pu échanger longuement sur bien des points qui me semblaient encore incertains. Au delà, notre stand, très visité, demeure un haut lieu de rencontres notables et opportunes. Claude a pu ainsi y être présenté à quelques personnalités locales importantes comme la femme de Jean Jacques Schell (ancien du Collège et président de la communauté de communes) et Ded Viallon, membre du conseil municipal et impliqué dans de nombreuses associations du Chambon, entre autre le tennis étude. Deux anciens conseillers municipaux qui ont toujours pignon sur rue et à qui Claude a pu expliquer de vive voix certains points de gestion du Collège.

Communication fut le maître mot de cette matinée. Comme il est celui de notre action depuis deux ans ! Claude le Vu a été assurément sensible à cette coopération fructueuse, qui laisse à n'en pas douter augurer d'un avenir relationnel enfin plus souriant.

Merci encore à Pashka et Sacha qui se sont longuement occupé du stand, si accaparé que j'étais par les discussions au sommet. Merci à tous les deux.

Sacrée matinée !

Sam Debard


* Voir les billets précédents :
- Le Collège au marché
- Le Collège fait son marché


** Philippe Bauwens vient de l'enseignement social ou il a travaillé ces 12 dernières années sur Paris en tant que chef d'établissement du Foyer de Cachan***. Il est originaire du Nord de la France, comme son nom l'indique, et aime la vie à la campagne. Il est au courant que l'hiver est rude dans nos montagnes, mais cela ne l'effraie pas. Il pouvait, à 61 ans, prendre sa retraite, mais la challenge du Cévenol l'intéresse. Il avait il y a12 ans pris en main ce lycée en déliquescence, et l'année scolaire passé il a laissé le bébé en pleine forme. Il est parfaitement conscient de la difficulté qu'il va rencontrer au Collège, et veut articuler son action sur les réussites au bac et donc un recrutement plus important. Il est aussi conscient que l'image de marque du Collège doit être valorisée sur le plateau, et il va s'y employer.

*** Le Foyer de Cachan est un lycée d'enseignement professionnel, privé, laïque, sous contrat d'association, comme le Collège Cévenol. Il est également doté d'un internat mixte de 200 places.