A la Cinémathèque du 22 septembre au 11 octobre 2010

Vingt ans après sa disparition, Delphine Seyrig, ancienne élève du Collège Cévenol (47/50), laisse le souvenir d’une personnalité riche, multiple, combative, ouverte à diverses expériences. A la fois actrice, réalisatrice et militante, elle fut l’icône d’une certaine modernité cinématographique dans les films d’Alain Resnais (L’année dernière à Marienbad, Muriel), de François Truffaut (Baisers volés), de Marguerite Duras (India Song, Baxter, Vera Baxter) ou de Chantal Akerman (Jeanne Dielman, 23 Quai du commerce, 10800 Bruxelles). Son jeu non naturaliste, sa voix si particulière en feront un symbole unique d’élégance et de distinction. Elle s’associera par ailleurs au combat pour la cause des femmes et a réalisé le film Sois belle et tais-toi et a participé à la réalisation de Maso et Miso vont en bateau et Scum Manifesto, tous deux cosignés par Carole Roussopoulos.

Delphine Seyrig, one of the key film actresses of the 1960s and 1970s, in a current Paris retrospective. Seyrig attended the Collège Cévenol from 1947 to 50 before going on to become a film icon, as well as a notable activist for social rights, women's rights, and the anti-war movement. ...La divine Delphine...

Rendez vous a la Cinémathèque

La Cinémathèque française 51, rue de Bercy 75012 Paris
Informations : 01 71 19 33 33