La banalité du bien

plaque_chambon_FICHE.jpgCe documentaire parcourt l’histoire du Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire) et de ses alentours à travers les récits d’anciens enfants cachés, d’anciens résistants et de Justes, témoignages éclairés par les commentaires de l’historien Gérard Bollon. Inscrivant l’histoire du Plateau dans la longue durée, le film éclaire la tradition d’accueil et d’entraide ancrée dans cette terre de refuge.

Depuis le XVIIe siècle et jusqu’à aujourd’hui, les habitants de la région ont en effet nourri et entretenu cette tradition empreinte d’une éthique protestante. De nos jours, les jeunes du Collège Cévenol se sentent ainsi concernés en aidant les enfants du CADA (Centre d’Accueil de Demandeurs d’Asile) le mercredi après-midi. Les membres de La Cimade et du PAS (Plateau Asile Solidarité), une association locale, travaillent également à lutter contre l’exclusion.

Fait unique en France et presque unique en Europe, c’est aussi collectivement que, le 5 septembre 1988, les habitants du Chambon-sur-Lignon et des communes voisines ont reçu la désignation « Justes des Nations ». L’activité d’accueil dans la « montagne protestante » eut en effet la caractéristique d’être exceptionnellement collective et exceptionnellement efficace.

Réalisation : Thierry Maous et Silvia Salamon
Production : Zoulou Compagnie
Durée 30 mn