Un seul mot vient aux lèvres : exceptionnel !

IMG_0411-1.jpg

Car c’est en effet ce jeudi 20 décembre, dès 20H30 que démarra sur les chapeaux de roues la soirée de Noël 2012.

Enfin retrouvée l’ambiance des fêtes de fin de trimestre au Cévenol.
Chants, sketches, salle comble, et même ce que l’on n’avait pas vu depuis longtemps les profs et le directeur* sur la scène, que du bonheur…

IMG_0385-1.jpgIMG_0360.jpgIncontournables et pratiquement inamovibles Chiara et Lara débutèrent avec un «mistral gagnant» et nous rappelèrent tant et tant de souvenirs, et puis les productions s’enchainèrent à la vitesse de l’éclair ne laissant aux spectateurs pas le temps de souffler.

C’est Pierre et HK (Manon) qui firent les présentations avec un mot gentil pour chaque artiste.

Je ne peux pas les citer tous, ils furent merveilleux de talent, et les « nouvelles recrues » ne déméritèrent point.

J’ai particulièrement apprécié ce jeune espagnol (Javier) dans son interprétation, aux côté de sa collègue ibère également (Laïa), de « I want to hold your hand », qui n’est pas facile à chanter, c’est un musicien qui vous l’affirme.

Le sketch de la prof de français un peu sadique de Paul, alias Polo, qui aux dires des élèves est dans le civil un garçon timide, a fait son effet. Baptiste très applaudi dans son interprétation d’une prière indienne, a capella, William dans une œuvre personnelle accompagné au piano forte par Adam.

Et on a entendu ou réentendu les classiques, de « My heart will go on » de Céline Dion par Chiara, à « l’envie » de Johnny par Lara, un beau souvenir avec la Montagne de Jean Ferrat (Jean Henry Teyssier, Chiara, Maïrama, Iseult Teil et Lara), mais le clou fut bien sûr « Le téléphone pleure » de Claude François interprété par Thierry Devoulon au piano et vocal, et Antoinette Borde en petite fille qui répond… excellent (je dois dire que je ne connaissais pas ce talent à Antoinette).

Des remerciements pour les profs (Mrs Teyssier, Croze et Mmes Borde, Teil), mais surtout à Thierry Devoulon*, réalisateur du spectacle, accompagnateur, car musicien professionnel.

Un grand merci à lui pour ce poème de son cru qu’il nous déclama, accompagné au piano par Adam ce mauvais élève qui est en fait quelqu’un de formidable. Cet homme a parfaitement intégré l’esprit du Collège.

Le jeu des lumières, considérablement augmenté grâce à l’apport du matériel dudit Thierry, et l’idée de projeter des vidéos sur un écran situé à l’arrière de la scène complétèrent le tableau.

IMG_0405.jpg

Bref une soirée qui s’acheva sur scène en apothéose avec un « Ho happy day » chanté conjointement par tous les artistes et le Directeur en personne, monté sur la scène, qui chantait à tue-tête cet hymne à la paix et à la non-violence.

Le rendez-vous est pris courant du deuxième trimestre pour un concert des restos à la salle François Lods.

Un CD est en cours de réalisation, il sera distribué par l’APE à un prix très raisonnable.

Par Samuel Debard, ancien élève, parents d’élèves
* NDLR : Patrick Sellier, Directeur du Collège, et Thierry Devoulon, directeur de l'internat, ont pris leur fonction depuis cette rentrée. une double compétence salutaire qui ne s'exprime pas qu'à la fête de Noël, et qui se voit au quotidien : des élèves plus motivés et responsables et une communauté éducative plus soudée avec des résultats qui se font déjà clairement sentir.