Parmi les chantiers en cours, l'un des plus important est de traduire concrètement l'intention en action. A cet effet toute la communauté éducative travaille sur le détail de cette mise en œuvre sous la forme de son

Projet d'établissement 2013-2017

rubon10.jpgEn voici l'ébauche, non définitive, qui s’articule ainsi

Le projet d’établissement est fondé sur 2 dimensions philosophiques et éducatives :

- l’apprentissage du respect et de la confiance ;
- une éducation à la rencontre dans un contexte international.
Il est organisé autour d’un projet éducatif qui repose sur 5 piliers suivi d’un projet pédagogique décliné en 4 axes stratégiques et 25 objectifs.

Le projet éducatif

- Une éducation à la non-violence et à la paix : plus que jamais, « le Cévenol » - collège et lycée international – réaffirme son appartenance au réseau des écoles associées à l’UNESCO autour de l’Education à la Non-violence et à la Paix. Il convient résolument de développer la qualité des comportements des élèves dans le cadre d’une culture de la non-violence et de la paix, prévoyant progressions, outils, méthodes pédagogiques et formations communes de base de tous les enseignants et personnels de l’établissement.
L’objectif de l’éducation à la non-violence et à la paix est l’acquisition par les élèves d’un savoir, d’un savoir-faire et d’un savoir-être leur permettant de cultiver des relations pacifiées, coopératives, solidaires et fraternelles avec les autres, adolescents et adultes, et de développer des aptitudes citoyennes les rendant acteurs de la vie démocratique de notre société.
Reprenons la définition de cette « Culture de la Paix » apportée par l’assemblée générale des Nations Unies en 1999, il y a donc un peu plus de 10 ans : « C’est l’ensemble des valeurs, des attitudes, des traditions, des comportements et des modes de vie fondés sur : -le respect de la vie, le rejet de la violence et la promotion et la pratique de la non-violence par l’éducation, le dialogue et la coopération ; -le respect des principes de souveraineté, de l’intégrité territoriale et l’indépendance politique des Etats ;
-le respect de tous les droits de l’Homme et de toutes les libertés fondamentales et de leur promotion ;
-l’engagement de régler pacifiquement les conflits ;
-les efforts déployés pour répondre aux besoins des générations actuelles et futures en matière de développement et d’environnement ;
-le respect et la promotion du droit au développement ;
-le respect et la promotion de l’égalité des droits et des chances pour les femmes et les hommes ;
-le respect et la promotion du droit de chacun à la liberté d’expression, d’opinion et d’information ;
-l’adhésion aux principes de liberté, de justice, de démocratie, de tolérance, de solidarité, de coopération, du pluralisme, de la diversité culturelle, du dialogue et de la compréhension à tous les niveaux de la société et entre les nations »
.
Tout ceci supposant une façon pacifique de gérer les conflits afin que ceux-ci deviennent source de progrès.
A travers l’Education à la non-violence et à la paix, l’établissement permettra la mise en œuvre des libertés et des droits favorisant l’expression individuelle ou collective des opinions. Ainsi, l’éducation à la citoyenneté, au respect de la laïcité comme garant du respect des différences, à la promotion des droits humains, à la démocratie participative, à l’égalité en droit et en dignité des sexes fait partie de l’éducation à la non-violence et à la paix.

Il s’agira de faire bénéficier les élèves d’une heure hebdomadaire par classe sous la forme d’ateliers pluridisciplinaires, d’un enseignement spécifique sur ces questions. Une journée et une semaine thématiques seront également organisées, sur la base de conférences et de manifestations largement ouvertes aux habitants du Plateau ainsi qu’au réseau des établissements de proximité et plus largement des établissements internationaux associés.

L’association de parents d’élèves, l’association des anciens élèves et l’ensemble des associations locales, sportives et/ou culturelles, seront naturellement et systématiquement associées à ces manifestations.


- Une éducation au développement durable, à vocation pluri et transdisciplinaire, qui permette aux élèves de saisir les grands enjeux des évolutions économiques, sociétales et écologiques nécessaires à l’avènement de nouveaux équilibres plus respectueux de la planète et des hommes qui l’habitent, de repenser nos modèles de société et de construire des capacités à agir dans le sens du respect des générations futures.


- Une dimension internationale : Celle-ci sera organisée autour de deux axes :
o Un recrutement le plus large et international possible, sans pour autant négliger le recrutement d’élèves au plan local, dont les familles auront fait le choix de l’établissement pour les raisons philosophiques énoncées dans le projet ;
- Préparation du DILF et du DELF pour les élèves étrangers ;
- Présence d’un baccalauréat international, délivré par l’Organisation du baccalauréat international 15, Route des Morillons Grand-Saconnex 1218 Genève CH - SUISSE. (Il ne faut pas confondre l'option internationale du baccalauréat avec le baccalauréat international (BI) dit aussi "de Genève" (car créé par l'Organisation du baccalauréat international de Genève) qui est un diplôme étranger. Les épreuves de ce baccalauréat ne correspondent pas au programme français.)
o Diverses options d’enseignement conjuguées :
- Présence de sections européennes (anglais, allemand, espagnol…) ;
- Présence de sections internationales du baccalauréat (ABIBAC, BACHIBAC, ESABAC…)
- Présence du baccalauréat à options internationales OIB
(cf.: http://www.ciep.fr/oib/index.php) 


- Un internat éducatif : qui sera organisé – éventuellement labellisé – autour des objectifs assignés par le Ministère de l’Education nationale aux « internats d’excellence » :
o Suivi des élèves par les maitres d’Internat en lien avec les équipes d’enseignants ;
o Mise en place de « parcours personnalisés » et de « chemins de progrès » ;
o Mise en place d’ateliers « d’échanges réciproques de savoir » et « d’entraides mutuelles » ;
o Instauration d’aides individuelles, notamment sur
- la question du niveau de langue ;
- la question du niveau scolaire.
o Mise en place d’ateliers de réflexion philosophiques sur les questions citoyennes relevant des programmes scolaires : formation approfondie des délégués de classe, éducation aux choix pour l’orientation en lien avec le professeur documentaliste, prévention des abus sexuels sous le contrôle d’un professionnel, prévention des conduites addictives, apprentissage du Code de la route, formation aux premiers secours, etc.
o Organisation d’activités complémentaires en soirées et week-end, en lien avec les activités mises en place en période de vacances et avec les clubs locaux.


- Des options Sports-Etudes ou Arts-Etudes : en lien avec les associations, clubs locaux et manifestations internationales organisées sur la commune (avec partage des infrastructures sportives).

Le Collège Cévenol, lycée international, doit être à nouveau considéré comme un établissement laïque, emblématique du fait des choix philosophiques, éducatifs et pédagogiques opérés, et attractif du fait conjoint de la qualité et diversité des enseignements, de la responsabilisation des élèves et de la tenue des accompagnements éducatifs.

Le projet pédagogique

1er AXE : UNE PROBLÉMATIQUE D’INFLUENCE : RENFORCER L’IDENTITE D’UN ÉTABLISSEMENT INTERNATIONAL

Objectif : Disposer d’une offre de formation adaptée à la vocation internationale de l’établissement

1.1 Renforcer la connaissance et la lisibilité de l’établissement
1.2 Renforcer les liens:
1.3 Promouvoir l’établissement comme établissement de référence pour l’apprentissage et l’approfondissement des langues vivantes sur le Plateau et plus largement au niveau des trois académies de Clermont, Lyon et Grenoble
1.4 Tisser des liens avec les universités et écoles étrangères pour favoriser les cursus internationaux
1.5 Renforcer l’ouverture internationale
1.6 Établir un passeport de scolarité internationale valorisant les acquis linguistiques, culturels et les compétences sociales
1.7 Maintenir et renforcer les dispositifs de certifications favorisant les parcours de scolarité à l’étranger

2ème AXE : UNE PROBLÉMATIQUE D’APPARTENANCE LIBRES, RESPONSABLES ET SOLIDAIRES : CONSTRUIRE DES PARCOURS DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE (PRE)

Objectif : Transmettre un monde en héritage et en partage

2.1 Renforcer le Vivre-Ensemble
- 2.11 Mobiliser l’ensemble des partenaires et les collectivités sur les travaux à engager pour améliorer le confort, l’accueil et les conditions de travail des élèves et personnels
- 2.12 Etablir des projets de vie scolaire
- 2.13 Promouvoir une éthique de la réussite partagée
- 2.14 Mieux accueillir et accompagner les nouveaux professeurs et encadrants (stages, séminaires, tutorat).
2.2 Mettre en œuvre la politique d’éducation à la Paix et à la Non-violence, liée aux diagnostics posés par les élèves eux-mêmes et par la communauté éducative
2.3 Avoir le monde en partage

3ème AXE : UNE PROBLÉMATIQUE DE CONVERGENCE : RENFORCER LA CAPACITÉ INTÉGRATION D’UN ÉTABLISSEMENT ACCUEILLANT DES POPULATIONS HÉTÉROGÈNES

Objectif : Faire émerger une culture d’établissement qui agrège et dépasse les identités associées à la scolarité, à l’origine culturelle, socioéconomique, etc.

3.1 En lien avec une politique culturelle et scientifique active
3.2 En lien avec des activités sportives
3.3 En lien avec la politique documentaire
3.4 En lien avec des projets linguistiques communs aux langues vivantes et sections
3.5 En lien avec l’accueil des élèves de section générale dans des dispositifs d’excellence, en favorisant et valorisant leur participation
3.6 En lien avec une politique adaptée d’accueil et de communication avec les familles

4ème AXE : UNE PROBLÉMATIQUE DE PERFORMANCE : AMÉLIORER LES RÉSULTATS DE ÉTABLISSEMENT

Objectif : renforcer l’efficacité des dispositifs d’intégration, améliorer la fluidité des parcours et réduire les écarts observés entre les différentes catégories d’élèves pour les taux d’accès et taux de réussite aux examens.

4.1 Proposer des dispositifs d’excellence dans toutes les séries
4.2 Améliorer les parcours personnalisés des élèves, notamment des nouveaux arrivants non francophones
4.3 Renforcer l’attractivité et la réussite de la série littéraire sans négliger les autres filières notamment la STMG
4.4 Développer les usages pédagogiques des TICE
4.5 Développer les soutiens et l’accompagnement aux élèves
4.6 Améliorer le suivi des élèves au lycée pour renforcer la lutte contre l’absentéisme et le décrochage

Le Collège Cévenol , dans l’esprit fixé par son projet éducatif, se doit d’être un établissement d’excellence à la fois pour les options préparées, les mentions attendues - notamment au baccalauréat, et l’attitude des élèves, mais également pour sa capacité à construire pour et avec les jeunes de véritables « chemins de progrès », fondés sur la notion « d’exigence partagée », fort de la certitude que tout adolescent – et tout individu en général - est capable, parce qu’accompagné de manière personnalisée, bienveillante et exigeante à la fois, de progrès et de responsabilité dans la construction de son parcours. Il s’agit bien de rester fidèle aux principes « d’auto-socio-construction » incarnés depuis de nombreuses années par les différents mouvements éducation nouvelle.