L’établissement privé sous contrat, qui accueille des élèves de la 3e à la terminale, a débuté, jeudi, une période d’observation de six mois.

Jeudi, le lycée international emblématique du Chambon-sur-Lignon, fondé en 1938 par des pasteurs pacifistes protestants, a été placé en redressement judiciaire par le tribunal d’instance du Puy-en-Velay.

Une période d’observation de six mois s’ouvre. Cette décision n’a pas été prise après une intervention de créanciers mais à l a demande de Claude Le Vu, président de l’AUCC, l’association gestionnaire du Cévenol.

Il a sollicité, auprès du tribunal, l’ouverture d’une procédure de protection « afin de permettre à l’établissement de poursuivre son activité posément et d’engager sa refondation. Cette procédure collective va faciliter la relance déjà engagée. Elle sera mise à profit par le collège Cévenol pour poursuivre son plan de refondation en cours et consolider les soutiens financiers correspondants ».

En février, un projet de refondation ambitieux a été adopté à l’unanimité des parties concernées. Les réseaux d’anciens et d’amis du Chambon-sur-Lignon, comme du monde entier, s’y sont associés. L’ensemble de la communauté éducative (parents, enseignants et personnels) retrouvait là une nouvelle motivation.

Le projet d’établissement 2013-2017 et les modalités de sa mise en œuvre seront présentés lors de l’assemblée générale du 25 mai. On annonce l’arrivée de nouveaux membres qui pourraient se révéler moteur pour sortir durablement le lycée de ses difficultés financières.

Le vice-président de l’AUCC Laurent Pasteur plaide avec conviction : « Un redressement judiciaire est une réelle opportunité pour une entreprise car il rend possible la mise en œuvre du projet en cours en préservant la trésorerie nécessaire à celui-ci. Sur tout quand il s’agit, comme ici, d’une démarche volontaire et responsable des dirigeants de solliciter cette protection judiciaire. Le fait même que le juge ait accordé six mois, démontre bien la confiance qu’il a lui-même dans la brièveté de la période nécessaire au redressement et sur le fait que la situation sera réglée d’ici la rentrée. »

Des effectifs en hausse à la rentrée ?

Au vu des pré-inscriptions, la rentrée de septembre 2013 s’annonce en progression par rapport à celle de 2012 qui avait été marquée par l’assassinat, le 16 novembre 2011 d’Agnès, une collégienne, par un de ses camarades de l’internat.

Le procès se tiendra en juin devant les assises de la Haute-Loire, au Puy-en-Velay. Ce fait divers sordide avait fait fondre les effectifs, essentiellement d’internes (120 élèves au lieu de 175), contribuant à déséquilibrer une trésorerie déjà fragile.

Le_Progres.png

De nouveaux membres dans l’association gestionnaire. Le projet d’établissement 2013-2017 et les modalités de sa mise en œuvre seront présentés lors de l’assemblée générale du 25 mai. On annonce l’arrivée de nouveaux membres qui pourraient se révéler moteur pour sortir durablement le lycée de ses difficultés financières.

■ Fabienne Mercier - La Tribune Le Progrès - 3 mai 2013

photo.jpg« Tout est en place pour la rentrée »

Marie-Hélène Huart Présidente de l’Association des parents d’élèves

En ma qualité de présidente de l’Association des parents d’élèves du Cévenol, représentante de droit au conseil d’administration, je reste confiante, même si je reconnais qu’en terme d’image, c’est une mauvaise affaire. Il faut éviter l’amalgame entre redressement judiciaire et dépôt de bilan.

Tout est déjà en place pour la rentrée. Lors de la dernière réunion du conseil d’administration, j’ai reçu tous les engagements me permettant de rassurer les familles. Oui, la rentrée aurait bien lieu au Cévenol avec toutes les filières annoncées, en particulier le tennis-études que nous venons de relancer. Il est important de rappeler que les dotations horaires sont déjà attribuées par le rectorat pour l’année scolaire 2013-2014. Pour permettre à l’établissement d’aller de l’avant et de concrétiser la refondation en cours, une nouvelle équipe va prendre les rênes lors du conseil d’administration du 25 mai. Cette équipe renouvelée, forte de personnalités qui comptent,nous donne de l’espoir notamment au plan des rentrées financières.