Et si le Collège Cévenol devenait une école hôtelière haut de gamme ?

photo-fabienne-mercier.jpg

L’idée avait été développée il y a plusieurs années. Elle semble revenir au goût du jour. Et si le Collège Cévenol, placé en redressement judiciaire avant l’été 2013, était transformé pour accueillir une école hôtelière haut de gamme ? Le projet revient sur la table, il reste à trouver les financeurs qui voudront bien accompagner cette ambition.

Une visite et quelques personnalités

Une visite en ce sens a été organisée voilà quelques jours. Éliane Wauquiez-Motte, maire du Chambon depuis 2008 et candidate à sa réélection en mars, a fait visiter l’établissement scolaire. Alors que les élèves et leurs professeurs occupaient les salles, le premier magistrat de la commune du Plateau a présenté le campus à plusieurs visiteurs. Il y avait là Christophe Geoffroy, ancien président de l’Association des parents d’élèves du Collège Cévenol et adhérent UMP (président de la région Rhône-Alpes de l’Association des amis de Nicolas Sarkozy), Jean-Pierre Marcon, conseiller général du canton de Montfaucon-en-Velay et successeur supposé de Gérard Roche à la tête du Département, Régis Marcon, l’illustre restaurateur de Saint-Bonnet-le-Froid, un ancien inspecteur de l’Éducation nationale, et un représentant d’un grand groupe spécialisé dans le bâtiment et les travaux publics. Il y avait également Zakari Benkhadra, le directeur de l’École de pâtisserie d’Yssingeaux dont on sait qu’elle est à l’étroit au château de Montbarnier.

D’autres pistes sont aussi évoquées, dont bien évidemment la poursuite des activités éducatives du Cévenol dans sa forme actuelle. L’administrateur judiciaire doit s’exprimer à la mi-mars sur l’avenir de l’établissement.

Fabienne Mercier - Le Progrès - 25 janvier 2014